Rechercher
  • contactanimaste

La vie d'un chat d'intérieur, ça donne quoi ?



J’ai, par choix, décidé de ne pas laisser sortir mes minous à l’extérieur. Ce post n’est en aucun cas pour lancer de débat sur le choix ou non de laisser sortir son chat ; dans tous les cas, je trouve important d’apporter à notre animal tout ce dont il a besoin pour son épanouissement moral comme physique.


Un chat d’intérieur ne connaît pas les stimulis d’une vie en extérieur qui retrace un peu les comportements qu’il peut avoir à l’état sauvage : la chasse, le marquage de territoire par exemple.

Si l’on décide d’adopter un chat qui vivra exclusivement à la maison, je trouve important de lui apporter un maximum d’activités stiumulantes pour lui, se rapprochant au plus des comportements naturels qu’il peut avoir lorsqu’il a accès à l’extérieur.


Ainsi, voici quelques points qui sont pour moi primordiaux pour un chat bien dans ses pattounes à la maison.


De quoi lui permettre de marquer son territoire : poteaux griffoires de différentes textures (corde, bois, ….) ; ainsi, le chat y déposera des marquages visuels et olfactifs. Et oui, le fait de griffer est un comportement hyper naturel ; en plus de renouveler ses griffes, le chat en profite pour déposer des repères visuels (la trace des griffes) mais aussi olfactifs (le griffage permet de déposer des phéromones qui lui permettent de communiquer).

De quoi stimuler son instinct de chasse : en jouant régulièrement avec lui ; sur ce point, je vous encourage si vous utilisez par exemple des jouets type canne à pêche, à laisser votre chat « gagner » parfois. Quoi de plus frustrant qu’une chasse non productive ? Le jeu permet en plus de renforcer les liens

Laisser à disposition des balles à friandises également pour inciter le chat à activer ses sens de prédateurs pour trouver sa nourriture

Lui installer des postes d'observation et des endroits où il peut se trouver tranquille : l’arbre à chat remplit très bien ce rôle, encore mieux près d’une fenêtre, en plus de proposer des griffoires qui combleront ses besoins de marquage cité plus haut

Installer des caisses dans des endroits ouverts, peu passants, sans couvercle (le chat a besoin de surveiller qu’il n’y a pas de danger et pouvoir s’enfuir sans mal si tel est le cas), loin des gamelles d’eau et de nourriture (un chat dans la nature fait ses besoins loin de son nid) et on recommande toujours +1 litière par rapport au nombre de chats. Il faut que la litière soit nettoyée régulièrement mais pas trop non plus, d’autant plus si vous avez plusieurs chats : en effet, le chat dépose également certaines odeurs en faisant ses besoins, et ces odeurs lui permettent de communiquer. Pour être entendu, il faut que ces odeurs soient senties !

Alimentation adaptée : on estime qu’un chat sauvage mange 12 à 15 fois par jour, par petite quantité, selon également les fruits de sa chasse. Il n’est donc pas judicieux de ne distribuer qu’un seul repas qui ne fera que surcharger son organisme, non adapté à ce type de distribution.

Sans rentrer dans le détail de la nutrition d’un carnivore strict qui fera l’objet d’une publication bien spécifique, il est recommandé d’apporter de la nourriture humide, le chat étant petit buveur et bien fragile des reins (à savoir qu’une proie contient environ 60% d’eau) La pâté par exemple apportera cette humidité que le chat n’ira pas chercher de lui-même lorsqu’il mange des croquettes ; par ailleurs, les compositions des pâtés sont davantage acceptables que celles des croquettes en général et se rapprochent davantage de ce que l’on cherche à proposer à un carnivore strict.


De l'eau fraîche à disposition, l’un des points les plus importants je pense. Certains chats aiment l’eau « vivante », qui bouge, qui n’est pas stagnante : il est tout à fait possible de proposer par exemple une fontaine à eau qui sera un peu plus ludique et l’incitera davantage à boire. Petite astuce : lorsque vous faites cuire de la viande, vous pouvez récupérer le jus de cuisson à mettre dans des bacs à glaçons. Puis, vous pourrez mettre ce glaçon dans la gamelle d’eau de votre chat : l’eau sera plus appétante !

Et bien sûr, tout l’amour qu’on puisse lui porter.




Vous avez un chat ? Le laissez vous sortir ? Avez-vous déjà mis ces petites astuces en place ?


1 vue0 commentaire